Doux printemps...




Au milieu du mois de mars 1977, une période de doux temps, où les jours pluvieux succèdent aux jours ensoleillés, fait fondre l'épaisse couche de neige qui recouvre le sol. Comme à tous les printemps, la pluie soulève des craintes d'inondations ici et là sur le bassin de la Yamaska.


Le 16 mars,  un journaliste au Courrier de Saint-Hyacinthe affirme que s'il n'y a pas d'autres averses de pluie prolongée, « il n'y aura pas à craindre les dégâts des dernières années en cette période printanière... même que ceux qui craignaient à tort ou à raison pour la solidité du mur de soutènement construit dans le bas de la ville, notamment à l'extrémité du terrain de stationnement Hôtel-Dieu, en seront quittes pour avoir eu peur inutilement... ».


Quant à nos deux braves sur la photo, on ne peut que les féliciter de leurs efforts! 


Pour en savoir plus sur le mur de soutènement, je vous invite à consulter les articles de M. Grégoire Girard qui résume fort bien tout le projet. 


L'article 1 est disponible en cliquant sur le titre → Le mur de protection contre les inondations.


Photo: Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH380.


Paul Foisy, 6 avril 2017.