Le grand feu de 1876


Le 3 septembre 1876 est une date mémorable pour la communauté maskoutaine. En effet, lors de cette journée un feu criminel était allumé vers 14 h derrière une maison située à l'angle des rues Hôtel-Dieu et Cascades. Bilan: sept heures plus tard, il ne restait plus rien à brûler! Entre 600 et 800 bâtiments détruits par le feu et autour de 4000 personnes sans abris.


Le coupable: Magloire Blanchet, un sellier qui voulait toucher l'argent de ses assurances.


Au cours des années, plusieurs textes ont été rédigés par des membres du Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe pour nous rappeler ce triste événement.


Dans son exposition virtuelle sur les incendies majeurs de Saint-Hyacithe, Albert Rémillard consacre une page à l'incendie du 3 septembre 1876.


Anne-Sophie Robert aborde le procès de Magloire Blanchet dans une série de trois articles intitulés Magloire Blanchet, l'incendiaire du 3 septembre 1876.


Enfin, Luc Cordeau raconte les faits entourant la construction de l'Ancien poste de police et pompiers de Saint-Hyacinthe


Photo: Page 1 du premier cahier du Journal des causes dans lequel on retrouve la transcription manuscrite du procès de Magloire Blanchette, l'incendiaire du 3 septembre 1876. Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH478/17.