Liste alphabétique

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

CH408

Fonds Association catholique des voyageurs de commerce

1921 - 1969
0,16 m de documents textuels.

Histoire administrative

Le Cercle catholique des voyageurs de commerce de Saint-Hyacinthe, fondée le 28 octobre 1917 et incorporée le 7 septembre 1922, change de nom le 17 avril 1955 pour celui l'Association catholique des voyageurs, des hommes d'affaires et des professionnels de Saint-Hyacinthe. Cette association de Saint-Hyacinthe est la quatrième du genre à voir le jour après Montréal, Québec et la Beauce. Ce mouvement québécois naît, en août 1914, à la suite d'une retraite fermée réunissant des voyageurs de commerce à la Villa Saint-Martin à Laval, maison appartenant aux Jésuites. Les instigateurs du projet, les pères Louis Lalande et Samuel Bellavance, jésuites, créent une fédération de cercles de dix à cinquante membres, afin de former des hommes qui mènent une guerre ouverte aux blasphèmes, à l'ivrognerie et aux journaux jaunes. Association dynamique, voire agressive, l'A.C.V. dont la principale activité des membres est de participer à des retraîtes fermées, distribue plus de 32850 livres et 21370 almanachs catholiques. L'Association organise également des visites industrielles, principalement au cours des années 1950-1960. On désigne les membres de cette association comme étant les militants les plus actifs de la francisation des services publics, du monde des affaires et du secteur de l'hôtellerie. L'Association catholique des voyageurs, des hommes d'affaires et des professionnels de Saint-Hyacinthe cesse ses activités au cours de la période 1969-1970.

Portée et contenu

Les principaux documents de ce fonds sont trois registres manuscrits contenant des procès-verbaux ; quelques informations sur certaines activités de l'association, conférences, fêtes, retraites et visites ; la signature et l'adresse des membres présents aux activités dont, entre autres, lors de visites industrielles et de retraites pascales annuelles. Le fonds contient également une liste des membres de 1969, de la correspondance de l'A.P.C.V. du Canada à Montréal, 1969 et une copie du journal « Le Routier », no 7, 1968, de l'A.P.C.V. section de Québec.
L'ajout de 2005 comprend 3 cartables : le premier comprend 10 numéros du Journal de l'A.P.C.V. maskoutain de octobre 1964 à septembre 1965, le deuxième comprend 17 numéros du Journal de l'A.P.C.V. maskoutain de janvier 1967 à décembre 1967 et de février 1968 à novembre 1968 et le troisième comprend des coupures de presse de 1964-1965 ; 1 menu souvenir et 1 programme du 51e Congrès Fédéral de l'A.P.C.V.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom de l'association.

Source immédiate d'acquisition

Le fonds, qui appartient à la Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe, a été acquis de monsieur Jacques Fiset, le 27 octobre 1998.
Des documents ont été remis par Roger Larivière, le 24 novembre 2005 (- 1964-1968. - 8 cm de documents textuels).

Instrument de recherche

Une courte liste des documents a été réalisée par Luc Cordeau le 23 décembre 1998.

Sources complémentaires

On peut consulter le dossier 13 de la série BSE10, de la Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe, concernant l'Association catholique des voyageurs de commerce de Saint-Hyacinthe (1917-1962). Ce dossier est maintenant intégré au fonds BFG60.
Un document, 50e Congrès fédération de l'APCV, est disponible dans le fonds BFG32 dossier 12.
On retrouve sept photographies de l'Association catholique des voyageurs de commerce de Saint-Hyacinthe dans le fonds Le Courrier de Saint-Hyacinthe, BFG027 (cote BFG027/003/500/500-APC).

Bibliographie

Histoire du catholicisme québécois, Le XXe siècle, Tome I, 1898-1940 / par Jean Hamelin et Nicole Gagnon. - Montréal : Boréal Express, 1984, 357 p.
Nos Voyageurs, Association catholique des Voyageurs de commerce / par Édouard Lecompte, s.j. - Montréal : La Vie nouvelle, 1920, 212 p.
Le Canada ecclésiastique, Almanach, Annuaire du Clergé canadien, 1918 / par L.-J.-A. Derome. - Montréal : Librairie Beauchemin, 1918, 778 p.