Liste alphabétique

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

CH357

Fonds Zouaves de Saint-Hyacinthe

1867 - 1998
47 cm de documents textuels. - 15 documents photographiques. - 3 objets.

Histoire administrative

En 1868, Victor-Emmanuel II, roi d'Italie, s'empare d'une grande partie des États Pontificaux. À l'instigation du général français de Charette, une croisade s'organise et 550 volontaires canadiens dont quinze Maskoutains vont défendre le Saint-Siège. Le contingent maskoutain est de retour en avril 1870. Les Zouaves forment une association qui disparaît en 1948. Ils paradent lors des fêtes civiles et religieuses et tiennent des exercices militaires.

Portée et contenu

Le fonds des Zouaves de Saint-Hyacinthe porte sur les origines et les activités de cette association.
Le fonds comprend des documents constitutifs, procès-verbaux, livres de compte, rapports financiers et autres documents financiers, coupures de presse, correspondance, bulletins d'informations, certificats d'admission, listes de membres, documents officiels émis par le Vatican, programmes et menu de banquet, dépliants, photos, livres, brochures, casquette, médaille et insigne.

Le fonds est divisé en 8 séries :
001 Administration
002 Finances
003 Communication
004 Membres
005 Activités
006 Photos
007 Livres et brochures sur les zouaves pontificaux
008 Objets

Source du titre composé propre

Le titre est basé sur le nom de l'organisme créateur du fonds.

Source immédiate d'acquisition

Ce fonds appartient au Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe qui l'a reçu de M. Philippe Martin, en 1973. Des documents ont été acquis de madame Hélène Nichols, à l'été 2004.

Instrument de recherche

Bibliographie

Les Zouaves pontificaux, Histoire d'ici / Camille Madore. - Saint-Hyacinthe : Le Courrier de Saint-Hyacinthe, 31 octobre 1990.
Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1972-1973, no 95. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1973, p. 46.

Notes

Le fonds CH475 Antoinette Bonin-Halstead comprend un uniforme complet de zouave ayant appartenu à Achille Bonin, frère d'Antoinette Bonin-Halstead.