L'ÉGLISE TRIOMPHANTE / BASILIQUE SAINTE-ANNE-DE-VARENNES


L’église Sainte-Anne-de-Varennes, devenue basilique en 1993, présente un intéressant mélange des styles roman, byzantin et même gothique qu’on peut qualifier d’architecture éclectique. Construite entre 1884 et 1887, selon les plans des architectes Henri-Maurice Perrault et Albert Mesnard, l’église Sainte-Anne présente une façade de pierre majestueuse avec beaucoup de relief et des clochers de 53 mètres de haut qui comprennent un carillon de sept cloches. Construite dans un milieu rural à la fin du 19e siècle, Sainte-Anne aurait pu tout aussi bien prendre forme dans un milieu urbain.

Son plan en forme de croix, son portail, ses fenêtres surmontées d’arcs également arrondis, son entrée évasée ornée de colonnettes et ses larges moulures sont autant d’éléments qui font référence à l’art roman et au gothique, tandis que sa coupole et les arcades autour de la nef rappellent Byzance. L’intérieur contient, entre autres, une collection de tableaux du 18e et du 19e siècles; des œuvres de Guido Ninchéri, de magnifiques vitraux; cinq lustres fabriqués en Europe et acquis par la paroisse en 1889, une statue en bronze de Sainte-Anne et de sa fille qui provient des ateliers A. Durenne de Paris, un chandelier pascal en bois sculpté vers 1788 et attribué à Antoine Cirier, ainsi que des fonts baptismaux sculptés par Félix Mesnard en 1887. Quant au mobilier liturgique, soulignons la présence du maître-autel surmonté d’un ciborium (baldaquin qui recouvre un tabernacle) richement décoré et d’une chaire en bois également sculptée par Félix Mesnard dans un style évoquant l’architecture romane.