Activités à l'Hôtel-Dieu


Fleurons et services des Sœurs de la Charité à l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe 

Depuis leur arrivée en mai 1840, les Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe non cessé de donner leur temps et leur énergie afin d’aider les gens dans le besoin. Tantôt travailleuse sociale, tantôt infirmière, enseignante, ménagère, cuisinière, éducatrice, artistes, etc., ces femmes à tout faire ont rendus de nombreux services à la population. L’Hôtel-Dieu que nous connaissons de nos jours comme étant un centre de gériatrie de longue durée était autrefois un véritable centre de services sociaux. En effet, en plus d’être la résidence des Sœurs, on y retrouvait un hospice pour des personnes âgés, des malades, des handicapés physiques et mentaux, un hôpital, un orphelinat, divers ateliers, etc. 

Début et fermeture des services ou ateliers
 
Fabrication des cierges         (1840-1952)
Fabrication des hosties         (1840-1967)
Confection des soutanes et des ornements liturgiques    (1840-1966)
Filerie, teinturerie, tissage         (1840-1966)
Visites à domicile         (1849-1955)
Dessin et peinture         (1855-1946)
Veillées mortuaires à domicile       (1856-1950)
Cordonnerie           (1860-1967)
Visites des prisonniers        (1862-1955)
Reliure           (1868-1965)
Orphelinat         (1870-1961)
Ferblanterie           (1874-1930)
Confection des fleurs        (1880-1955)
Département Saint-Roch / cas difficiles et contagieux   (1895-1963)
Fabrication de statues, de Jésus en cire, empaillage d’oiseaux  (1899-1946)
Retraite Saint-Antoine / résidence pour prêtres retraités   (1901-1924)
Hôpital Saint-Charles / premier hôpital      (1902-1930)
Refuge Saint-Amable / pour les handicapés mentaux    (1906-1940)
Imprimerie          (1913-1966)
Retraite Saint-Bernard / pour les prêtres malades    (1924-1966)
École des infirmières / premier hôpital      (1925-1930)
Pensionnat (ancien orphelinat)      (1961-1965)


Revenir au début de l'exposition en cliquant ici.