Archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe


Le Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe conserve dans ses dépôts le fonds d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe depuis la création d'un service d'archives professionnel (Le Centre d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe) en 1990.


Veillez noter que le Fonds d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe a bénéficié d'un nouveau traitement il y a quelques années. Prière de ne pas prendre en compte le répertoire numérique qui est publié dans notre base de données en ligne.



CH001 – FONDS DU SÉMINAIRE DE SAINT-HYACINTHE D’YAMASKA
1740-2011. – 28 m de documents textuels. 


Historique
Lorsque l’abbé Antoine Girouard entre en fonction à titre de curé de la paroisse de Saint-Hyacinthe en 1805, lui et la population ne se doutent pas du profond impact qu’il aura sur la naissance, la mise en place et la consolidation d’un système d’enseignement en sol maskoutain. Débutant par des cours de catéchisme au presbytère et dans certains rangs, il réalise rapidement que la présence d’une institution offrant le cours classique permettrait de suppléer au manque criant de prêtres dans la région tout en offrant une formation supérieure pour ceux ne désirant pas se consacrer à la carrière religieuse. Ainsi naît le 8 septembre  1811 le premier collège d’enseignement secondaire et collégial pour garçons à Saint-Hyacinthe sur l’actuel site de l’évêché et de la cathédrale de Saint-Hyacinthe; les filles, elles, seront desservies dès 1816 par le couvent administré par la Congrégation Notre-Dame et fondée lui aussi par messire Girouard. Solidement appuyée et soutenue par les seigneurs de la région (les familles Delorme-Dessaulles, Debartzch, Saint-Ours), l’institution connaîtra une croissance constante qui conduira à sa reconnaissance civile en 1832 (la maison portera dorénavant le nom officiel de Séminaire de Saint-Hyacinthe d’Yamaska); et à sa reconnaissance canonique en 1842.


La création d’un diocèse maskoutain en 1852 renforce son statut institutionnel d’enseignement et en fait un outil de développement religieux et social de renom. Au cœur de la vie religieuse du XIXe siècle, des figures notoires, telles que Joseph-Sabin Raymond, Isaac Désaulniers ou Jean-Rémi Ouellette, s’inscrivent dans les grands débats idéologiques qui marquent la société : le mouvement ultramontain, l’enseignement philosophique à partir de saint Thomas d’Aquin, les droits du pouvoir spirituel sur celui temporel, le développement l’ouest canadien pour l’établissement de francophones, etc. Du même coup, la position géographique de Saint-Hyacinthe avantage le Séminaire : l’arrivée du chemin de fer dès 1848, son statut de chef lieu de comté et de cité, ainsi que son développement comme bourg intermédiaire entre la campagne et Montréal. Le déménagement sur le site actuel du Séminaire, en 1853, montre le chemin parcouru : construction d’un édifice imposant d’après les plans de l’architecte Pierre-Louis Morin, de Montréal, aide financière gouvernementale, corps professoral des plus qualifiés et clientèle scolaire en croissance constante. L’exode démographique que connaît ce diocèse vers les grands centres industriels américains incite même les parents catholiques francophones à inscrire leur progéniture à venir étudier en français au niveau secondaire et collégial. À son centenaire célébré en grandes pompes en 1911, l’historien de la maison, l’abbé Charles-Philippe Choquette, couche sur papier l’histoire de cette maison et des principaux acteurs ayant contribué à sa renommée; une nouvelle aile, celle du centenaire, se pare d’être à la fine pointe des plus récentes exigences sanitaires dans un milieu  de vie rurale des plus sereins et sécuritaires.


Le XXe siècle apportera son lot de changements économique, social et culturel. Les dirigeants du Séminaire travailleront à s’adapter à chacune des étapes importantes : les deux guerres mondiales, la crise économique de 1929, l’État – autant fédéral que provincial –, qui s’immiscera dans le monde de l’éducation, des mentalités plus perméables au monde international, etc. Poursuivant sa route et sa mission d’enseignement religieux, la reconstruction de la chapelle, ainsi que des ailes latérales après l’incendie d’octobre 1927 par l’architecte maskoutain G.-René Richer (un ancien), matérialise concrètement l’envergure de l’institution.


Toujours en mode proactif, les  supérieurs s’adaptent aux différents modèles pédagogiques : choix de matières diversifiées, méthodes d’apprentissage évolutives, laboratoires conformes aux besoins, etc. Dès les années 1950, des tests d’admission et des mises à jour des programmes sont prémonitoires de la grande réforme de l’éducation que va connaître le Québec des années 1960.


Au cœur de ce renouveau scolaire, la mission du Séminaire va, encore une fois, s’adapter. Après la création du ministère de l’Éducation du Québec, le Séminaire sera reconnu comme établissement d’enseignement privé à intérêt public. Il recevra pendant quelques années les étudiants et étudiantes du niveau secondaire maskoutain avant leur déménagement à la polyvalente Hyacinthe-Delorme. Il en sera de même pour le Cégep de Saint-Hyacinthe qui y débutera son existence.


Avec un personnel religieux en déclin après les années 1970, la direction du Séminaire travaille avec les parents et les professeurs pour mettre sur pied l’École du Séminaire de Saint-Hyacinthe. En 1991, cette école deviendra autonome et prendra le nom de Collège Antoine-Girouard, tout en demeurant entre les murs de la maison maskoutaine. Le Séminaire, lui, conservera sa mission d’éducation par le biais des organismes qu’il va héberger : groupes et associations d’entraide et voyant au bien-être de la population, la bibliothèque historique des prêtres dorénavant ouverte au grand public, le Centre d’histoire régional et la Société voyant à la préservation du patrimoine religieux diocésain. On créera des services personnalisés selon les besoins du milieu religieux diocésain maskoutain : maison de retraite, infirmerie pour les prêtres, pensions, etc.


Portée et contenu
Le fonds du Séminaire de Saint-Hyacinthe d’Yamaska se divise en 13 séries. Il est constitué à partir des documents existants. Malheureusement, une partie importante de l’information historique est manquante. Pour exemple, Mgr Charles-Philippe Choquette écrit, dans le livre du centenaire, avoir consulté les trois versions de plans pour le nouvel édifice de 1853. Dans le cadre de la recherche pour le bicentenaire en 2011, seul le devis de Pierre-Louis Morin a été retracé. Le présent outil de classification tient donc compte de cette réalité. Les choix des séries reposent sur les plans de classification suggérés pour les maisons d’enseignement privé et pour les collèges d’enseignement collégial et professionnel de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Le fonds est divisé en treize séries : la fondation du Séminaire de Saint-Hyacinthe à partir de son créateur, l’abbé Antoine Girouard (S1); l’histoire administrative de la maison (S2); la compilation des outils de gestion pour les ressources humaines (S3) et les ressources financières (S4); le vaste patrimoine foncier et immobilier du Séminaire, depuis le site initial au site actuel (S5); le réseau d’échanges, de relations externes et la réalité des affiliations universitaires côtoient les événements et les fêtes, tout comme les nombreuses publications des administrateurs, des professeurs et des élèves (S6); reflet de la mission de l’institution, la vie religieuse et spirituelle des prêtres lui donnent sa couleur personnelle (S7); il en va de même avec les services pédagogiques qui sont représentatifs de la mission religieuse de la maison et qui imprègne le cours classique offert aux élèves (S8); la gestion des services éducatifs illustre la vie des garçons comme étudiant du Séminaire (S9) tout comme sa vie étudiante s’exprime par de nombreuses activités (S10); les changements sociaux vécus par le Québec dans les années 1960 conduisent à la création d’un ministère de l’Éducation qui va entraîner de profondes modifications avec des impacts importants pour des institutions comme le Séminaire (S11); devant s’adapter aux continuels changements de la société québécoise, avec des nouvelles réalités démographiques, sociales et idéologiques, l’École du Séminaire de Saint-Hyacinthe prend le relais à partir de 1979; la riche collection d’images, de plans et de photographies complète le fonds (S13).


S1 Fondation
S2 Administration
S3 Ressources humaines
S4 Ressources financières
S5 Terrains et immobilier
S6 Communications et relations publiques
S7 Vie religieuse
S8 Services pédagogiques
S9 Gestion des services éducatifs
S10 Vie étudiante
S11 Réforme des années 1960
S12 École du Séminaire
S13 Iconographie (en traitement)


Source du titre composé propre
Le titre est basé sur le sujet du fonds.


Source immédiate d’acquisition
Ce fonds appartient au Séminaire de Saint-Hyacinthe et il a été constitué avec le temps.


Bibliographie
Charles-Philipppe Choquette, Histoire du Séminaire de Saint-Hyacinthe depuis sa fondation jusqu’à nos jours, Montréal, Imprimerie de l’Institution des sourds-muets, 1911-1912, 2 volumes.


Diane LeBlanc, Le Séminaire de Saint-Hyacinthe. Deux siècles d’histoire, 200 ans d’éducation (1811-2011), Saint-Hyacinthe, Corporation du Séminaire de Saint-Hyacinthe. 2011.



Plan de classification
CH001 – Fonds du Séminaire de Saint-Hyacinthe d’Yamaska


Le fonds est composé des séries, des sous-séries et des sous-sous-sous séries suivantes :


S1 Fondation  
SS1 Renseignements biographiques sur Antoine Girouard
SS2 Testaments et succession d’Antoine Girouard
SS3 Hommages
SS4 Cure de Saint-Hyacinthe
SS5 Correspondance entre Antoine Girouard et Mgr Joseph-Octave Plessis
SS6 Finances et propriétés d’Antoine Girouard
SS7 Bibliothèque d’Antoine Girouard
SS8 Manuscrits historiques


S2 Administration  
SS1 Incorporations et amendements
SS2 Conseil de la Corporation
SS3 Administration des membres du Conseil de la Corporation
SS4 Désignation de l’institution
SS5 Législation et réglementation
SS6 La réforme de l’éducation et la Révolution tranquille
  SSS1  Commission de l’enseignement postsecondaire
  SSS2  Diocèse de Saint-Hyacinthe
  SSS3  Comités de travail
  SSS4  Comité d’orientation du Séminaire
SS7 Journaux des supérieurs
SS8 Correspondance générale
SS9 Externats
  SSS1  Demandes de services professionnels
  SSS2  Externat classique Mgr Prince à Granby
  SSS3  Externat classique Mgr Decelles à Sorel
SS10 Histoire de l’institution


S3 Ressources humaines  
SS1 Documents anciens de gestion du personnel
SS2 Registres des employés
SS3 Statistiques de l’enseignement
SS4 Personnel enseignant
SS5 Engagement du personnel et stagiaires
SS6 Activités syndicales et relations professionnelles
SS7 Conventions collectives
SS8 Listes téléphoniques du personnel du Séminaire
SS9 Projets d’assurance collective
SS10 Sœurs de Sainte-Marthe


S4 Ressources financières  
SS1 Registres et livres comptables
SS2 États financiers
SS3 Financement
SS4 Dons et fondations
SS5 Mécénat
SS6 Souscriptions
SS7 Gestion de la paie
SS8 Programmes et bénéfices
SS9 CSST
SS10 Prêtres du Séminaire
SS11 Comptes des élèves
SS12 Arrérages


S5 Terrains et immobilier  
SS1 Premier emplacement du collège
SS2 Terrains de la Corporation du Séminaire
SS3 Les seigneurs de Saint-Hyacinthe
SS4 Propriétés diverses
SS5 Actes notariés de terrains par propriétaire
SS6 Édifice du premier collège
SS7 Édifice de 1853
SS8 Chapelle de 1884
SS9 Aile du centenaire de 1911
SS10 Chapelle de 1929
SS11 Incendie et reconstruction du Séminaire
SS12 Mémento Pratte
SS13 Incendie et la reconstruction de la façade
SS14 Parterre de la façade du Séminaire
SS15 Projets
SS16 Édifice des Sœurs de Sainte-Marthe
SS17 Bâtiments auxiliaires au Séminaire
SS18 Locations
SS19 Chalet de Saint-Denis-sur-Richelieu
SS20 Fermes


S6 Communications et relations publiques 
SS1 Relations externes
SS2 Affiliation à l’Université Laval de Québec
SS3 Affiliation à l’Université Laval à Montréal
SS4 Affiliation à l’Université de Montréal
SS5 Événements
SS6 Publications



S7 Vie religieuse 
SS1 Règlements des prêtres
SS2 Devenir prêtre au Séminaire
SS3 Aspects divers de la vie religieuse
SS4 Dévotion à saint Antoine de Padoue
SS5 Autorisations pour dévotions spéciales
SS6 Certificats de reliques
SS7 Vénération
SS8 Textes religieux
SS9 Sermons
SS10 Cartables du chanoine J.-B. Olivier Archambault


S8 Services pédagogiques 
SS1 Matériel pédagogique
  SSS1  Copies de manuel de cours
  SSS2  Copies de manuel à thèmes religieux
  SSS3  Copies de manuel sur l’astronomie
  SSS4  Copies de manuels scientifiques
  SSS5  Copies de manuel sur l’histoire
  SSS6  Copies de manuel sur la littérature
  SSS7  Matières diverses
SS2 Plans et notes de cours
  SSS1  Thèmes religieux
  SSS2  Le grec
  SSS3  La littérature
  SSS4  La philosophie
  SSS5  Matières diverses
SS3 Plans d’études
SS4 Rencontres départementales
SS5 Formation
SS6 Pédagogie


S9 Gestion des services éducatifs 
SS1 Listes d’élèves
SS2 Recueils de journaux de notes
SS3 Examens de semestre
SS4 Listes des élèves et des prix
SS5 Notes d’examens
SS6 Registres de notes de trimestre
SS7 Cahiers de notation des professeurs
SS8 Notations diverses
SS9 Baccalauréat de l’Université Laval
SS10 Baccalauréat de l’Université de Montréal
SS11 Examens et reprises universitaires
SS12 Admission au Séminaire
SS13 Certifications d’étude


S10 Vie étudiante 
SS1  Règlements des élèves
SS2 Règlements des pensionnaires
SS3 Règlements des externes
SS4 Règlements des philosophes
SS5 Coutumiers
SS6 Instructions aux élèves
SS7 Aide financière pour les élèves
SS8 Services aux élèves
SS9 Associations pieuses
  SSS1  Congrégation de la Très Sainte Vierge
  SSS2  Congrégation des Saints-Anges
  SSS3  Confrérie de l’Immaculée Conception
  SSS4  Ligue du Sacré-Cœur
SS10 Académie Girouard
  SSS1  Association de la Société Girouard
  SSS2  Association de l’Académie Girouard
  SSS3  Académie Girouard sous le patronage de saint Grégoire de Nazianze
  SSS4  L’Académie Girouard
  SSS5  Cercle Girouard
  SSS6  Artefacts de l’Association et du Cercle Girouard
SS11 Cour civile et criminelle
SS12 Organisations militaires
  SSS1  Exemption de milice
  SSS2  Milice du Pape
  SSS3  École militaire du Collège de St. Hyacinthe
  SSS4  Fils de Carillon
  SSS5  Corps de Cadets du Séminaire
  SSS6  Milice des Saints-Anges
  SSS7  Mobilisation pour la Deuxième Guerre mondiale
  SSS8  Informations sur les milices du Séminaire
  SSS9  Livres sur la formation militaire
  SSS10 Liste de la milice du Dominion du Canada
SS13 Associations étudiantes
SS14 Académies étudiantes
SS15 Fêtes étudiante


S11 Réforme de l’éducation 
SS1 École privée d’intérêt public
SS2 Cégep de Saint-Hyacinthe
SS3 Association des parents du Séminaire de Saint-Hyacinthe


S12 École du Séminaire de Saint-Hyacinthe
SS1 Fondations et conseils
SS2 États financiers
SS3 Pédagogie
SS4 Documentation diverse


Note
Veillez noter que le Fonds d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe a bénéficié d'un nouveau traitement il y a quelques années. Prière de ne pas prendre en compte le répertoire numérique qui est publié dans notre base de données en ligne.