Éphémérides 1801 - 1900


1801
17 janvier: 
Décès de Marie-Anne Crevier, veuve de Jacques-Hyacinthe Delorme.

1804
La maison du fermier du séminaire est bâtie. Elle est transportée quelques années plus tard sur la rue du Séminaire, au no 5, aujourd’hui boulevard Choquette. Elle est transportée de nouveau en 1938, au 2719 rue Saint-Pierre, aujourd’hui rue Nichols, et presque rénovée à neuf. Il en existe encore des parties et elle est considérée comme étant la plus vieille maison de la ville.

1805
Population : 89 maisons, 72 familles.
26 mai: Décès du curé Pierre Picard dans la maison qu’il avait fait construire à ses frais, en 1804, près de l’église et qui lui servait de presbytère.
Octobre: Arrivée du curé Antoine Girouard.

1808
Élection de Hyacinthe-Marie Delorme, député du comté de Richelieu, qui comprend le village de Saint-Hyacinthe.

1810
13 mars: 
Naissance de Joseph-Sabin Raymond, prêtre, défenseur des idées de Lamennais, directeur, supérieur du Séminaire, cofondateur des Sœurs Adoratrices du Précieux-Sang.

1811 - Septembre
Fondation du collège de Saint-Hyacinthe qui deviendra le Séminaire, par le curé Girouard. Onze élèves au cours de latin. L’enseignement se fait dans la salle des habitants attenante au presbytère. La construction d’un nouveau bâtiment commence en 1812 sur le site occupé aujourd’hui par l’évêché.

1812
Les militaires occupent le village. De 300 à 600 soldats sont cantonnés à Saint-Hyacinthe pour lutter contre l’invasion américaine. Les derniers contingents quittent en mars 1815.
Le premier pont est construit, au bout de la rue Concorde. Il est installé au printemps après la fonte des glaces. Il est appuyé sur des chevalets et retiré sur la rive à l’automne. On l’appelle le « Pont volant ».

1814
13 mars:
 Décès de Hyacinthe-Marie Delorme, inhumé dans la crypte paroissiale près de son père. Jean Dessaulles, cousin de Delorme, hérite des 4/5 de la seigneurie de Saint-Hyacinthe. Pierre Debartzch possède le cinquième de la seigneurie.

1816
Les religieuses de la Congrégation Notre-Dame, appelées par le curé Girouard, prennent la direction du couvent des filles dans la maison Picard, site actuel du bureau de poste.
Installation du moulin de Joseph Fitchett.

1816
21 février:
 Mariage de Jean Dessaulles avec Rosalie Papineau, sœur de Louis-Joseph Papineau.

1817
Érection canonique de la paroisse de Saint-Damase, détachée de celle de Saint-Hyacinthe.

1818
Construction d’un pont fixe au bout de la rue Concorde.

1822
Érection canonique de la paroisse de Saint-Césaire, détachée de la paroisse-mère de Saint-Hyacinthe.

1824
1er juillet: 
Selon Joseph Roy, ancien protonotaire, une loi, Statut de 1824, chapitre 2, a permis l'élection de cinq syndics pour administrer les affaires du village de Saint-Hyacinthe, agglomération de plus de trente maisons dans un espace de quinze arpents en superficie. Les syndics élus sont Augustin Papineau, Joseph Bistodeau, Louis Gendreau, Joseph Messier, François Paul. Ce régime constituant les habitants de Saint-Hyacinthe en corporation se continue jusqu'en 1847.

1827
Construction de la halle sur le site actuel du marché.

1828
Érection canonique de la paroisse de Saint-Pie, détachée de la paroisse de Saint-Hyacinthe.

1832
2 juin:
 Érection canonique de la paroisse de Saint-Hyacinthe par Mgr Bernard-Claude Panet, évêque de Québec.
Érection canonique de la paroisse de Sainte-Rosalie.
Ouverture de la première école publique près du manoir Dessaulles. Un monument a été installé sur la rue Girouard pour rappeler l’événement.
Épidémie de choléra asiatique en Europe et en Amérique, 80 décès à Saint-Hyacinthe.
3 août: Décès du curé Antoine Girouard, victime du choléra. Ses restes mortels furent transportés au Séminaire le 17 juillet 1861.
Arrivée du curé Édouard Crevier (1799-1881).

1833
Érection canonique de la paroisse de Saint-Dominique.

1834
Louis-Victor Sicotte, 1812-1889, de Saint-Hyacinthe, émet l’idée d’une fête nationale en l’honneur des Canadiens français sous le vocable de saint Jean-Baptiste.
Construction du palais de justice et de la prison sur le terrain situé au bout de la rue Concorde, d’après les plans d’Emmanuel Couillard-Després.

1835
20 juin:
 Décès du seigneur Jean Dessaulles, à l’âge de 69 ans.

1835
11 juillet: 
Proclamation royale par lord Aylmer de l'érection canonique de la paroisse sous le vocable de Saint-Hyacinthe.


1836

Une pompe à incendie est utilisée pour la première fois à Saint-Hyacinthe, sous la responsabilité des élèves du collège de Saint-Hyacinthe, Séminaire.
Le collège de Saint-Hyacinthe dispense des cours à quelques sourds-muets jusqu’en 1840. Monsieur Esdras Lamothe et l’abbé Irénée Lagorce leur enseignent. Ce dernier sera nommé plus tard curé de Saint-Charles-sur-Richelieu où il continue son œuvre.

1837
Automne: 
Des patriotes de Saint-Hyacinthe se rendent à Saint-Denis-sur-Richelieu puis à Saint-Charles pour combattre l’armée britannique. On ne compte aucun décès parmi les combattants maskoutains.
Le général Charles Stephen Gore avec ses soldats, vainqueurs à Saint-Charles, le 25 novembre, se retranche à Saint-Hyacinthe pour y loger au séminaire.



1840
3 avril:
 Fondation de l’hôpital Hôtel-Dieu à Saint-Hyacinthe par les Sœurs de la Charité de Montréal. Quatre religieuses s’installent dans la maison dite « maison jaune », offerte par le curé Crevier. Elles ont pour nom Sœur Marie-Michel-Archange Thuot, Sœur Tharsile Guyon, Sœur Honorine Pinsonnault et Sœur Émilie Jauron.

1840
Formation de la municipalité du comté de Saint-Hyacinthe.

1841
Ouverture du premier bureau d’enregistrement situé sur le site de l’édifice de La Survivance, rue Girouard.

1842
21 décembre: 
Bénédiction de la nouvelle église en pierre bouchardée de 150 x 80 pieds. L’entreprise est confiée à Joseph Barbeau.

1845
Installation de la cloche de l’église refondue par Pierre Solis, après une chute subie lors d’une tempête.
1er juillet: Création de la municipalité de paroisse de Saint-Hyacinthe telle qu'érigée civilement, The Canada Gazette, 1845, p. 1933.

1847
Construction du chemin de fer Saint-Laurent & Atlantique, section de Longueuil à Saint-Hyacinthe. Plusieurs citoyens deviennent actionnaires.

1847
9 juillet:
 Abolition de la municipalité de paroisse de Saint-Hyacinthe et rattachement de son territoire à la municipalité de comté de Saint-Hyacinthe. Loi 10-11 Vict. c. 7.

1848
18 juillet: 
Visite de lord Elgin, gouverneur général, à Saint-Hyacinthe.
24 décembre: Inauguration de la voie ferrée lorsqu’une première locomotive arrive à Saint-Hyacinthe.

1849
Olivier Chalifoux ouvre une fabrique d’instruments aratoires sur la rue Saint-Joseph, entre les rues Cascades et Girouard.
6 octobre: Création et incorporation de la municipalité de village de Saint-Hyacinthe. Les registres du conseil municipal s'ouvrent. Louis-Antoine Dessaulles est élu maire.

1850
Construction en bois du pont du chemin de fer sur la rivière Yamaska. Le train se rend à Richmond à partir de 1851, Sherbrooke en 1852, puis Portland, Maine.
4 juillet: On souligne la fête de l’Indépendance américaine à Saint-Hyacinthe.
10 août:- Incorporation de la ville de Saint-Hyacinthe.

1851
Les premiers noms sont donnés aux rues de la ville.
Construction de la chapelle anglicane, près de la voie ferrée, près du site actuel du cimetière, à l’arrière du Patro.

1852
Le pont Morisson est emporté par la crue printanière. Inondation à Saint-Hyacinthe.
8 juin: Décret d'érection canonique du diocèse de Saint-Hyacinthe qui comprend alors 40 paroisses. Il est détaché du diocèse de Montréal.
Mgr Jean-Charles Prince, 1804-1860, est nommé le premier évêque. Il prend possession des établissements paroissiaux et en fait le siège de son épiscopat.
3 novembre: Départ de l’abbé Crevier qui laisse sa cure en faveur de l’abbé Jean-Zéphirin Resther, 1823-1893.

1853 - février
Premier numéro du journal Le Courrier, aujourd’hui le doyen de la presse française en Amérique.
Agrandissement du moulin seigneurial de la Cascade.
14 juin: Confirmation des limites de Saint-Hyacinthe.
8 septembre: Inauguration du nouveau séminaire, par Mgr Cajetan Bedini, nonce apostolique au Brésil ; construit à l’Est de la ville, sur la rue Girouard, l’édifice peut recevoir les écoliers toujours en nombre plus grandissant.
Ouverture des registres et création de la paroisse Cathédrale nommée officiellement Saint-Hyacinthe-le-Confesseur. Mgr Prince donne le nom de Notre-Dame du-Saint-Rosaire à la paroisse fondée en 1777 et déménage son administration, le 18 octobre, dans l’ancien collège-séminaire devenu vacant.
La première caserne de pompiers et police est érigée sur la rue Girouard, sur le site des appartements Corona aujourd’hui

1854
18 janvier: L’évêque prend possession officiellement de l’ancien collège.
14 mai: Premier grand feu de Saint-Hyacinthe. Les bâtisses entre les rues Cascades et Girouard, Bourdages et Saint-Dominique et celles sises sur le côté est de la rue Saint-Dominique de même que le premier collège situé sur le terrain de l’évêché, sont détuites.
Mgr Prince est accueilli au nouveau Séminaire puis il loge dans la maison Papineau près de l’ancien collège en ruine, maison du dentiste Bédard. Le ministère paroissial de la ville s’exerce, sur semaine, dans la chapelle de l’Hôtel-Dieu et, le dimanche, à l’église Notre-Dame.
4 août: Décès de Rosalie Papineau-Dessaulles, âgée de 69 ans.
6 août: Bénédiction de la troisième pro-cathédrale, après l’église paroissiale et le collège, construite au coin des rues Sainte-Anne et Dessaulles, stationnement actuel de l’Hôtel-Dieu.

1855
1er juillet: Rétablissement de la municipalité de paroisse de Saint-Hyacinthe : actuellement paroisses Notre-Dame et Saint-Hyacinthe-le-Confesseur.
20 décembre: Mgr Prince avec son personnel se rendent occuper le nouvel évêché.

1857 
Le district judiciaire de Saint-Hyacinthe est créé.
10 juin: La ville de Saint-Hyacinthe devient la cité de Saint-Hyacinthe.



1858
Été: Départ des religieuses de la Congrégation Notre-Dame. Les religieuses de la Présentation de Marie leurs succèdent pour assurer l’enseignement aux filles dans le couvent de Lorette.

1859
Permis à la Cie de gaz d’installer des tuyaux dans les rues de la ville.

1860
Le conseil de ville autorise le maire Laframboise, à s’adresser à la législature pour demander de l’aide financière pour améliorer la navigation sur la rivière Yamaska, depuis son embouchure jusqu’à Saint-Aimé.
5 mai: Décès de Mgr Jean-Charles Prince, évêque de Saint-Hyacinthe.
22 juin: Nomination de Mgr Joseph Larocque, 2e évêque de Saint-Hyacinthe.
30 août: Visite du prince de Galles à Saint-Hyacinthe, notamment, il est reçu au Séminaire.

1861
Fondation de la communauté des Adoratrices du Précieux-Sang, par Aurélie Caouette.

1862
Fondation de l’Académie Girouard.
Établissement de la fonderie de Hyacinthe Dussault.
Printemps: Inondation à Saint-Hyacinthe, les trois ponts, le moulin à carde Marchesseault, le moulin Fitchett, la fonderie Solis, les moulins Boivin sont emportés.

1863
Construction du pont de Société, à l’extrémité nord-est de la rue Cascades, site du pont Bouchard aujourd’hui.

1864
Les Sœurs Adoratrices du Précieux-Sang commencent la construction de leur monastère au site actuel, sur la rue Girouard.
29 juin: Accident ferroviaire au pont de Beloeil, 150 morts.

1865
Messieurs Louis Côté et Victor Côté établissent une fabrique des chaussures, au coin des rues Cascades et Piété.
Installation du premier engin à vapeur dans Saint-Hyacinthe, par messieurs Côté.

1866
Construction de l'Hôtel-Dieu.
29 juillet: Nomination de Mgr Charles Larocque, 3e évêque de Saint-Hyacinthe.

1867
Établissement de la fonderie de monsieur Augustin Chagnon, rue Girouard, près de la rue Raymond.

1870
Visite, à Saint-Hyacinthe, de son Altesse Royale, le prince Arthur.

1871
La population de Saint-Hyacinthe est de 3 746 âmes.

1872
Construction du couvent des Dominicains.

1873
Monsieur François-Xavier Bertrand ouvre une boutique de machineries sur la rue Saint-Joseph, entre les rues Cascades et Saint-Antoine.
Messieurs Duclos et Payan construisent une tannerie sur la rue Williams, près de la rivière. Cette tannerie commence ses activités en 1874.
Monsieur Louis-Pierre Morin ouvre une fabrique de portes et châssis, au coin des rues Saint-Joseph et Saint-Antoine.
La Compagnie Manufacturière de Saint-Hyacinthe obtient une exemption de taxes de 10 ans.

1874
Fondation de la Société de secours mutuel L'Union Saint-Joseph.
Fondation de la Banque de Saint-Hyacinthe.
Messieurs McMartin et Hamel établissent une fabrique de chaussures, sur la rue des Cascades, près du pont Barsalou.
Monsieur Augustin Chagnon construit une nouvelle fonderie sur la rue Bourdages, au nord-ouest de la voie ferrée du Grand Tronc et fonde le village Chagnon.


1875

Construction de l'aqueduc par une société de capitalistes de Saint-Hyacinthe.
Incorporation de la compagnie du pont Barsalou.

1876
16 janvier: Nomination de Mgr Louis-Zéphirin Moreau, 4e évêque de Saint-Hyacinthe.
Les Sœurs de la Présentation de Marie construisent le couvent connu sous le nom de Maison-Mère.
3 septembre: Deuxième grand feu : 800 maisons incendiées. Pertes évaluées à 1 500 000 $.
31 décembre: un peu plus de 300 maisons sont reconstruites.
La fabrique de chaussures de messieurs Louis et Victor Côté est détruite dans le grand incendie.
Monsieur Jean-Baptiste Bourgeois, avocat et ancien échevin de Saint-Hyacinthe, est nommé juge de la Cour Supérieure.
Adoption des armoiries de Saint-Hyacinthe, modifiées en 1956.



1877
Expropriation de terrains pour l'élargissement de rues. 400 maisons reconstruites. Le Département du feu est réorganisé.
Messieurs Louis et Georges Côté établissent une fabrique de chaussures sur la rue Cascades, près du pont Barsalou.
Fondation de la communauté des Sœurs de Saint-Joseph par Élizabeth Bergeron. Cette communauté s'établit au village de La Providence.
Les Sœurs de La Présentation de Marie prennent la direction de l'Académie Prince.

1878
Construction de la cathédrale sur son site actuel.

1879
25 novembre: Fondation de la Société Philharmonique.
Monsieur Trefflé Chalifoux entre en société avec son père Olivier Chalifoux sous la raison sociale de O. Chalifoux & Fils.
Établissement de la fabrique d'orgues Casavant Frères.

1880
Construction de l'ouvroir Sainte-Geneviève, rue Saint-Antoine.
Messieurs Duclos et Payan agrandissent en achetant la fabrique de Victor Côté, rue Saint-Simon.

1881
Au recensement la population de Saint-Hyacinthe est de 5321 âmes.
Abel Hosiery Co., construit une fabrique de tricot sur la rue Girouard, près de la rue Raymond. En 1935, cette fabrique fait partie des usines Penman.

1882
Incendie de la fabrique O. Chalifoux & Fils et reconstruction rue De La Bruère.
Le pont Barsalou est emporté par l'eau, lors de la débâcle.

1883
Établissement de la fabrique de portes et châssis de messieurs Paquet et Godbout.
Messieurs Louis et Georges Côté transportent leur fabrique de chaussures sur la rue Saint-Antoine, coin de la rue Saint-Hyacinthe.

1884
Les Sœurs Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe transportent leur couvent sur la rue Saint-Hyacinthe entre les rues Girouard et Dessaulles.

1886
Incendie de la fabrique de monsieur L.-P. Morin.

1887
La Cité éclairée à la lumière électrique.
La Cité étend ses limites en s'annexant le Village de Notre-Dame sous le nom de quartier No. 5.


1888
Reconstruction en fer du pont de la Société.
Incorporation de la Société Philharmonique.

1890
Messieurs Magloire, Joseph et Alfred Côté établissent une fabrique de chaussures à l'extrémité sud-est de la rue Saint-Hyacinthe.

1891
Construction de l'orphelinat de l'Hotêl-Dieu.
La population de la Cité est de 7 016 âmes.


1892
Fondation de l'École de Laiterie.
Inauguration du chemin de fer « The Drummond County R. R. » de Nicolet à Saint-Hyacinthe.
Établissement de la fabrique de corsets de MM. J. N. Dubrule et Octave Gendron, E.T. Corset.

1893
Établissement de la fonderie de messieurs Dussault et Lamoureux.
Messieurs Louis et Georges Côté vendent leur fabrique à leurs frères Joseph, Magloire et Alfred Côté.
Les Sœurs de Saint-Joseph construisent leur couvent sur son site actuel de la rue Raymond.

1894
La Compagnie des pouvoirs hydrauliques de Saint-Hyacinthe inaugure en Canada l'usage des courants électriques triphasés, à la centrale électrique du Rapide-Plat.
Confection du maître-canal d'égouts en briques et ciment, 3 pieds de diamètre au coût de 30 000 $.
Construction par messieurs Séguin, Lalime de leur manufacture de chaussures, 80 X 200 pieds, en briques et à trois étages.
Construction de manufacture de textiles par monsieur Feodor Boas, d'environ 150 X150 pieds, au coût de plus de 100 000 $.
Municipalisation du Service des eaux. Coût de l'opération 130 000 $.
30 octobre: Mort de l'honorable Honoré Mercier, ex-Premier ministre de la province de Québec, avocat et député de Saint-Hyacinthe.
Construction de l'annexe de la fabrique Penman, sur la rive de la rivière, par monsieur Théodore Halley, entrepreneur.
Reconstruction du moulin seigneurial, côté nord-est du pont Barsalou.
Établissement du village Deschènes, près de l'aqueduc.

1895
Juin: Sir Adolphe Chapleau, lieutenant-gouverneur de la province de Québec et ancien élève du Séminaire, vient visiter son Alma Mater.
Le bureau de l'aqueduc est transporté à l'hôtel de ville.
La bibliothèque du Club National est transportée à l'hôtel de ville.
La lumière électrique est installée dans les étaux du marché-centre.
Le coût du Département du feu et de son organisation excède 70 000 $.
La construction des canaux a coûté à la Cité à venir à ce jour 65 000$
Inauguration du « Chemin de fer des Comtés-Unis », reliant Saint-Hyacinthe à Sorel.
La population dénombrée au recensement municipal de janvier 1895 est de 9 230 âmes.
Incendie de la tannerie de la rue Saint-Simon. Plusieurs maisons avoisinantes sont détruites par les flammes et deux vieillards perdent la vie.
Achat par la Cité de la propriété Lamarche, voisine de la station de police et du feu.
Monsieur Euclide-Henri Richer, zouave pontifical, ancien maire de cette Cité, est honoré par le Souverain Pontife du titre de chevalier de l'Ordre Pie-IX.

1897
Achat du terrain de l'aqueduc actuel, de pompes, bouilloires et filtres mécaniques à pression.

1898
Monsieur Olivier Chalifoux cède ses intérêts dans sa fabrique à son fils Thomas Chalifoux.
Les citoyens de Saint-Hyacinthe offrent un cadeau à monsieur Georges-Casimir Dessaulles, ancien sénateur pour la division Saint-Hyacinthe-Rouville, pour le remercier des services signalés qu'il a rendus à la Cité pendant les nombreuses années qu'il a rempli la charge de maire.
17 mai: Incendie de la Métairie Saint-Joseph.
Ouverture de la morgue.
Établissement de la manufacture de cigares Emporium.
Inauguration du chemin de fer Intercolonial.

1899
Construction du viaduc de la rue Girouard.
On commence la confection de trottoirs permanents en ciment.
Restauration de la Croix du Jubilé.
27 novembre: Visite de Mgr Diomède Falconio, délégué apostolique au Canada, qui est reçu par monsieur Euclide-Henri Richer, maire de la Cité.

1900 
Monsieur Benoni Lalime, comptable expert, ouvre une école commerciale.
Construction du Collège du Sacré-Cœur, sur la rue Laframboise.
Le parc ouest est nommé Parc-Côté en l’honneur de monsieur Louis Côté, ancien maire.
Monsieur Michel Esdras Bernier, député du comté de Saint-Hyacinthe, est nommé ministre du gouvernement fédéral.

Photo 1:
Jean Dessaulles par le peintre Louis Dulonpré. 
Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe.

Photo 2:
Illustration du collège de Saint-Hyacinthe.
Fonds CH002 Choquette, Charles-Philippe, Mgr, 1856-1947.

Photo 3: 
L'aqueduc en 1886. Croquis publié dans Saint-Hyacinthe illustré en 1886.
Collection Centre d'histoire.

Photo 4:
La Société Philharmonique en 1888.
Fonds CH358 Société philharmonique de Saint-Hyacinthe.