M. Gaston Dore


Dans le but de vous faire connaître certaines personnalités maskoutaines qui ont joué un rôle important au cours des années 1960, le Centre d'histoire vous présente cette série d'articles transcrits d'un cahier spécial publié par le journal Le Clairon Saint-Hyacinthe à cette époque.


Gaston Dore, président de la Commission scolaire régionale Yamaska


Depuis le 4 juillet dernier, un nouvel homme dirige les destinées de la Commission scolaire régionale Yamaska. Comme chacun le sait, assumer la direction de plus de 22000 étudiants tant au niveau primaire qu'au secondaire est une tâche fort complexe qui ne peut être confiée ou premier venu.


C'est pourquoi nous avons choisi de vous présenter M. Doré à titre de "Personnalité de la Semaine". 


Le nouveau président est né le 2 janvier 1926 à Drummondville. Il a accompli ses études primaires à Saint-Germain de Grantham et au Collège de Chambly. En 1947, après de brillantes études classiques ou Séminaire de Nicolet, il entra à la Faculté de Pharmacie de l'Université de Montréal d'où il gradua en 1952. Durant son séjour dans la métropole, il fut membre de son conseil de classe et secrétaire de sa promotion.


A la fin de ses études, il se rendit à Noranda, dans le nord-ouest québécois où il assuma la gérance d'une colossale entreprise pharmaceutique durant un an. Notre région l'accueillit en 1953 date où il ouvrit une pharmacie à La Providence. 


Outre ses activités professionnelles, M. Dore a été président-fondateur de l'Association parents-maîtres de La Providence puis, commissaire et finalement président de la commission scolaire de la localité depuis les trois dernières années. Il entra à la Régionale Yamaska à sa fondation en 1963 à titre de commissaire délégué du secteur de La Providence.

M. Dore est marié à Suzanne Hains, sœur de Son Excellence Mgr Gaston Hains, évêque auxiliaire de Saint-Hyacinthe.

Au chapitre des passe-temps notre homme révèle qu'il affectionne la lecture tout particulièrement celle qui traite de l'histoire de la seconde guerre mondiale. A ce sujet, il nous a déclaré que le sujet qui le fascine le plus est le tragique débarquement de Dieppe ainsi que les mystérieuses raisons qui ont poussé les alliés à opter pour cette manœuvre.

Bref, M. Gaston Dore s'avère un homme actif ouvert à l'innovation et il est plus que certain qu'il saura mener à bien la lourde tâche qui lui a été confiée le 4 juillet.


Source du l'image et du texte:
Journal Le Clairon Saint-Hyacinthe, 13 avril 1967, p. 60.