M. Léo Bibeau


Dans le but de vous faire connaître certaines personnalités maskoutaines qui ont joué un rôle important au cours des années 1960, le Centre d'histoire vous présente cette série d'articles transcrits d'un cahier spécial publié par le journal Le Clairon Saint-Hyacinthe à cette époque.


Léo Bibeau
Président des OTJ Centrale et Christ-Roi


On peut dire de M. Léo Bibeau,"Notre Personnalité"cette semaine, qu'il est un homme jeune, parce qu'il a des idées neuves qui collent à la réalité. La plupart des gens sont portés à croire que Léo Bibeau concentre tous ses efforts dans le domaine des loisirs. Disons que son travail dans ce domaine ne peut être passé sous silence. Cependant les idées neuves dont il est fait mention plus haut sont beaucoup plus en évidence en éducation.

En tant que commissaire à la Commission scolaire régionale, M. Bibeau a contribué à l’application des méthodes nouvelles. S'il ne les a pas créées, du moins il a encouragé et assisté ceux qui les favorisaient.

Il en est à sa cinquième année comme commissaire. Avant l'institution de la Régionale, il faisait partie de la commission scolaire tout court. Ayant lui-même étudié jusqu'à l'âge de 41 ans, il n'est donc pas surprenant de le voir s'intéresser à l'éducation.

Il est également exact qu'on ne peut parler loisirs et OTJ à Saint-Hyacinthe sans nommer "Notre personnalité". En effet, M. Léo Bibeau s'occupe de loisirs depuis 31 ans, soit depuis 1936. Il est président de I'OTJ Christ-Roi depuis une douzaine d'années et en est à son deuxième terme comme président de I'OTJ de Saint-Hyacinthe lnc., communément appelée OTJ Centrale.

Ceux qui sont au courant des nombreuses activités de M. Léo Bibeau dans les domaines  de l'éducation et des loisirs s'amusent à dire qu'il a deux passe-temps favoris: la Penman's et sa rédaction sportive au Courrier. Il est surintendant de la maintenance chez Penman's. Il y travaille d'ailleurs depuis 33 ans.

De par sa fonction de rédacteur sportif, il est aussi membre actif du Club de Presse.

M. Bibeau est marié depuis 25 ans à Yvonne Forcier, de qui il eut trois enfants, un garçon et deux filles: Jean-Guy, étudiant en médecine à l'Université de Montréal; Lorraine,  physiothérapiste; Suzanne, secrétaire au Ministère du travail.

Parmi ses projets immédiats, M. Bibeau parle de la construction d'une piscine à dimensions olympiques à I'OTJ Christ-Roi. Elle sera prête pour 1967. Elle prendre place au même endroit que l'ancienne dont la démolition ne saurait tarder. 


M. Bibeau nous parle aussi avec enthousiasme du Centre Culturel et sportif. Il préconise l'engagement par la ville d'un administrateur qui serait chargé du Centre et de l'Aréna et d'un coordonnateur de loisirs. Quand on connaît sa détermination, on peut imaginer que son idée fera son chemin. En tous les cas, lui ne lâchera pas.


Source du l'image et du texte:
Journal Le Clairon Saint-Hyacinthe, 13 avril 1967, p. 93.