Familles maskoutaines (6)
Les Brodeur


Par Daniel Girouard
Publié dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe le 20 décembre 2018.
 


Les Brodeur
Au 306e rang des 1000 premiers noms de famille au Québec, la famille Brodeur occupe à Saint-Hyacinthe la 5e position. Jean le Brodeur dit La Vigne, originaire du Poitou, épouse le 31 janvier 1679, Marie Anne Le Messier en l’église Sainte-Famille de Boucherville.

À Saint-Hyacinthe, le premier Brodeur apparaît dans un acte du notaire Charles-Étienne Letestu de Belœil, daté du 22 octobre 1781 : « Concession d’une terre située en la seigneurie de St-Hyacinthe; par François Noiseux, fondé de pouvoir spécial de Dame Delorme, à Ignace Brodeur, de St-Charles.»  Il s’agit probablement de celui qui a épousé en 1783 Marie-Charlotte Turcotte en l’église Notre-Dame-du-Rosaire.

Eusèbe Brodeur
Fils d’Eusèbe Brodeur et d’Appoline Gobeille,  il naît le 31 août 1839, à Saint-Hugues. En 1860, il s’engage chez le facteur d’orgues Joseph Casavant. En 1866, lorsque son patron cesse ses affaires, Eusèbe va s’établir à son compte dans l’ancienne fonderie Chagnon, au quadrilatère des rues Saint-Pascal (Brodeur),William (Calixa-Lavallée), Casimir (Vaudreuil) et du chemin de fer. En 1869, il épouse Herméline Cardinal, veuve de Joseph Lefebvre. Le couple donnera naissance à sept enfants, mais seul leur fils Charles atteindra l’âge adulte. Eusèbe fut le maître et tuteur des frères Claver et Samuel Casavant qui fonderont plus tard la maison Casavant & Frères. Échevin à la ville de Saint-Hyacinthe de 1874 à 1880 (assermenté le 1er mai 1874), il a été en 1879 le premier président de la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe. En 1880, il fait don d’un orgue à sa sœur Marie, religieuse à l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe, et en 1896, d’un autre à sa sœur Zéphirine, religieuse à Nicolet. Le 18 janvier 1900, il est élu par acclamation comme premier maire du village de La Providence. Eusèbe est décédé le 11 avril 1913, à l’âge de 73 ans. La ville de Saint-Hyacinthe lui rend plus tard hommage en donnant son nom à la rue Saint-Pascal.

Jacqueline Brodeur
Née à Saint-Hyacinthe le 11 mars 1940, elle est la fille de Léopold dit Paul Brodeur et de Léonne Lépine. Après ses études primaires et secondaires, elle étudie pendant deux ans à l’École Commerciale Lussier. Son père, entrepreneur en excavation, lui offre de prendre la responsabilité de la comptabilité de l’entreprise. Elle travaille ensuite comme secrétaire pour le magasin 5¢ 10¢ 15¢ Lussier. Le 11 mars 1958, elle se lance en affaires et ouvre son magasin de tissus à la verge, dans un petit local voisin du 1389 Des Cascades Ouest.  Deux ans plus tard, son père achète l’édifice et elle déménage dans le local aujourd’hui occupé par la Brûlerie Mondor. Quelques années plus tard, le commerce est incorporé sous la raison sociale Magasin de coupons Jacqueline Inc. Mariée en 1964 à Richard St-Germain, Jacqueline donne naissance à un fils prénommé Marc. L’année 1973 marque l’ouverture d’un deuxième magasin au 2285 rue Raymond, où sa sœur Gisèle gère le commerce. Pendant plusieurs années, elle a été active au sein de la Plaza Maskoutaine. C’est en 1992 que le magasin de la rue Des Cascades ferme ses portes. Jacqueline est décédée le 18 octobre 2008, à l’âge de 68 ans.


Dr Yvan Brodeur
Fils d’Henri Brodeur et d’Yvonne Bernier, il est né le 23 novembre 1924 à Saint-Hyacinthe. Il fait son cours classique au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1938 à 1946. Le 4 octobre 1952, il épouse Pierrette Fortier en l’église du Sacré-Cœur. Ils ont trois enfants : Pierre, Chantal et Marie. En 1962, il est vice-président de la nouvelle Association des médecins omnipraticiens de Yamaska. En 1984, au retour d’un congrès à Montréal, il décide de mettre sur pied une unité de soins palliatifs et définit alors son concept, soit un accompagnement total du malade par toute une équipe soignante interdisciplinaire, au cours de sa transition vers sa fin ultime. En 1987, il voit son projet se concrétiser avec l’ouverture du premier lit de soins palliatifs à l’unité C-5, là où était l’infirmerie des Sœurs Grises de l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe. Son cabinet privé était situé sur le boulevard Laframboise, en biais du manège militaire. Le Dr Yvan Brodeur est décédé le 27 janvier 2015, à l’âge de 90 ans.


Photo: 
La rue Des Cascades en 1947 où l'on voit la pharmacie de J.H.E. Brodeur.
Collection Centre d'histoire, Fonds CH116 Studio Lumière.


Cet article est le 6e d'une longue série.


<< Article 5 Les Beauregard                   Article 7 Les Fontaine  >>