La Béatification de Mgr Louis-Zéphirin Moreau




Le 10 mai 1987, il y a un peu plus de 30 ans, sur la Place Saint-Pierre à Rome, le Pape Jean-Paul II présidait la cérémonie de béatification de Mgr Louis-Zéphirin Moreau, évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe de 1875 à 1901.

Pour vivre ces moments uniques, une forte délégation de gens de Saint-Hyacinthe et de la région se rendait à Rome pour assister à ce moment historique. En plus du maire Clément Rhéaume, on note la présence de Madame Andrée Champagne, députée de Saint-Hyacinthe à la Chambre des Communes, de M. Charles Messier, député de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale ainsi que des représentantes des Sœurs Saint-Joseph et des Soeurs Sainte-Marthe, deux communautés religieuses fondées alors que Mgr Moreau était évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe. Au cours de la cérémonie, Sœur Thérèse Desmarais, supérieure des Sœurs Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe fait la lecture d’un passage de l’Ancien Testament lors de la cérémonie.



Mgr Louis Langevin, évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe à cette époque, participe lui aussi à la cérémonie. Il livre son témoignage dans les pages du journal Le Courrier de Saint-Hyacinthe, le 27 mai 1987.

« À l’exemple de ce que fut la personnalité de Mgr Moreau, la cérémonie s’est déroulé en toute simplicité : sans fanfare ni trompette. Après l’arrivée du Souverain Pontife sur le parvis de la Basilique Saint-Pierre, à l’instar de mes collègues italiens et français, j’ai procédé à la lecture d’une courte biographie des événements marquants de la vie de Mgr Moreau.

Puis, une fois cette étape terminée, le pape Jean-Paul II a prononcé la déclaration solennelle de béatification des quatre élus du jour : le Cardinal Andrea Carlo Ferrari, le Père Pierre-François Jamet, Benedetta Cambiagio Frassinello et Mgr Louis-Zéphirin Moreau.
Cette proclamation fut suivie, après quelques instants d’attente, du dévoilement des toiles illustrant chacun des nouveaux bienheureux. Moment rempli de vives émotions et de grande joie s’il en fut un.



[…] Malgré une vie passée au siècle antérieur, Mgr Moreau nous interpelle aujourd’hui en 1987. Sa vie, Mgr Moreau l’a vécue dans l’amour de Dieu et dans l’amour du prochain.

Il ne s’est pas contenté uniquement de la prière pour venir en aide à ses proches. Aux temps difficiles du 19e siècle, Mgr Moreau s’est plutôt mis au service de son prochain, en particulier des plus pauvres et des plus démunis. Au cours de sa vie, malgré une santé fragile, il s’est dépensé sans limites pour les autres. Sa devise empruntée à Saint-Paul exprime bien ce qu’il a voulu vivre durant toute son existence : « Je puis tout en Celui qui me fortifie.»

Son action sociale est notoire : fondation de la première mutuelle d’aide aux travailleurs du Canada; rection d’écoles dans les Cantons de l’Est; implication dans l’établissement d’une université à Montréal; implication dans la sauvegarde des écoles francophones au Manitoba; nombreux dons et appuis aux pauvres de sa communauté; etc. Et ce ne sont là que quelques exemples de son dévouement dans bornes envers l’autre.

La béatification de Mgr Moreau tout en s’enracinant dans le passé est orienté vers le présent et l’avenir. Mgr Moreau devient un modèle pour nous chrétiens et chrétiennes dans notre société actuelle. »

« Par les gestes et les actions qu’il a posés, le bienheureux Louis-Zéphirin Moreau nous invite à suivre son exemple et à vivre les valeurs évangéliques telles qu’enseignées par le Christ. Sa béatification a fait découvrir à l’Église Universelle les vertus longuement acclamées chez nous, de ce québécois, modèle de l’amour de Dieu et du prochain. »



                                      - Sa Sainteté le Pape Jean Paul II






 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 



 


 


 


 


Photos:
Mgr Louis-Zéphirin Moreau.
Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH001.


Le Pape Jean-Paul II en compagnie des représentantes des communautés des Soeurs St-Joseph de Saint-Hyacinthe et des Soeurs Sainte-Marthe.
Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH380.


Chronologie
Le Courrier de Saint-Hyacinthe, 27 mai 1987.