Hameaux et lieux-dits maskoutains



Au printemps 2016, les Éditions Gid publiaient un ouvrage enrichissant pour découvrir les fondements historiques des 13 noyaux villageois de notre région.


Lors du lancement de l'ouvrage, la MRC des Maskoutains s'est dit heureuse d'annoncer la parution de Hameaux et lieux-dits maskoutains, un livre dont la réalisation a été rendue possible grâce au financement conjoint de la MRC et du ministère de la Culture et des Communications, dans le cadre de l'Entente de développement culturel avec la MRC et la Ville de Saint-Hyacinthe.


L'ouvrage est signé par monsieur Guy Mongrain, cartographe et consultant en histoire et en patrimoine, et madame Julie St-Onge, titulaire d'une maîtrise en histoire de I'UQÀM, qui oeuvre dans le milieu du patrimoine et de l'histoire urbaine.


Les auteurs ont su retourner sur les pas des pionniers de notre région afin de raconter l'histoire de ces hameaux et lieux-dits à travers les vestiges et les marques qu'ils ont laissés dans les campagnes et villages. Par le biais de ces témoins du passé, notamment un magasin général, une école de rang, un bureau de poste ou une ancienne emprise de voie ferrée, nous découvrons la raison d'être de ces endroits riches d'histoire.


« Notre gouvernement est heureux d'avoir contribué à la réalisation de cet ouvrage par  l'intermédiaire de l'Entente de développement culturel. Celui-ci, permet de garder une trace bien vivante du patrimoine de la région maskoutaine, un héritage du passé qu'il est essentiel de conserver», mentionne madame Hélène David, ministre suppléante de la Culture et des Communications, responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.


« Certains hameaux ont laissé peu de traces sur notre territoire, devenant des lieux-dits, comme c'est le cas du plus vieux hameau, le la région, le Rapide-Plat. D'autres ont été intégrés à nos villes contemporaines, comme le village Casavant. D'autres encore n'ont conservé que quelques bâtiments à l'intersection d'une route. C'est le cas notamment des hameaux Salvail et de l'Égypte. Il était donc important d'identifier ces éléments et sauvegarder la mémoire collective. Cet ouvrage fait revivre ce qui subsiste de ces lieux dans le paysage maskoutain. Il s'agit d'un document historique important qui nous permet de replonger au cœur des origines de notre belle région», a indiqué madame Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, lors du lancement.


La MRC des Maskoutains remercie les auteurs du livre pour leur contribution exceptionnelle à ce projet et leur collaboration soutenue et efficace avec le chargé de projet en patrimoine de la MRC, monsieur Robert Mayrand.


La MRC tient aussi à souligner l'implication et le financement de partenaires qui ont rendu ce projet possible, soit le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC), le Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, de même que monsieur Richard Lebeau et madame Huguette Bouvier pour le partage de leurs archives.


Guy Mongrain et Julie St-Onge. Hameux et lieux-dits maskoutains, Les Éditions Gid, 2016, 107 pages.


Le livre Hameaux et lieux-dits maskoutains est en vente à la MRC des Maskoutains et dans toutes les bonnes librairies du Québec.