Le Diable de
Saint-Hyacinthe



Dans Le Diable de Saint-Hyacinthe, le biographe Frank Myron Guttman trace le portrait de Télesphore-Damien Bouchard (1881-1962), une personnalité politique québécoise injustement oubliée, un homme aux idées en avance sur son époque. Anticlérical en un temps où le clergé dominait, Bouchard a tenté de minimiser au Québec le rôle occupé par l’Église catholique dans les domaines de la politique, des services sociaux et de l’éducation tout au long d’une carrière qui s’est étendue sur près d’un demi-siècle. Précurseur et agent de changement, il a travaillé à la réforme de l’éducation, à l’accessibilité des femmes au vote et à la législation des droits des travailleurs.


L’auteur a consulté quelques fonds d’archives du Centre d’histoire lors de sa recherche.


Frank M. Guttman. Le diable de Saint-Hyacinthe: Télesphore-Damien Bouchard. Hurtubise, 2013, 514 pages.


Disponible chez Hurtubise dans la collection Histoire et politique.